Tous les articles par Camill

24 heures de la BD

Pour l’édition 2016 des 24 heures de la BD, la contrainte était (chiante) :

Il s’agit de réaliser un récit en bande dessinée constitué de 22 pages, d’une couverture et d’une 4e de couverture, à partir de trois contraintes dévoilées au cours de l’événement :
- la 1ere mardi à 15 h (heure de Paris)
- la 2ème mardi à 23 h (heure de Paris)
- la 3ème mercredi matin à 7 heures (heure de Paris)

1ère contrainte (de 15 h à 23 h) : Un personnage A raconte une scène à d’autres personnages.
Vous disposez de 8 heures pour réaliser la première partie de l’histoire composée de 7 planches + la page de couverture (soit 8 pages au total). L’histoire peut être avec ou sans texte.

2ème contrainte (de 23h à 7h) : Un personnage B contredit ce qui a été exposé.
Vous disposez de 8 heures pour réaliser la deuxième partie de l’histoire composée de 8 planches.

3ème contrainte (de 7 h à 15 h) : Un personnage C conclut l’histoire.
Vous disposez de 8 heures pour réaliser la dernière partie de l’histoire composée de 7 planches + la 4ème de couverture (soit 8 pages au total).

Et du coup avec ma pote Marie, on a pondu ça :

01

02

Continuer la lecture de 24 heures de la BD 

24 heures de la bande dessinée

J’ai eu la grande joie de participer fin janvier à l’édition 2015 des 24 heures de la bande dessinée en parallèle du festival d’Angoulême. Vingt-quatre heures pour faire une BD de 24 pages avec la contrainte suivante :

Cette année, l’histoire, composée de 22 pages, d’une couverture et d’une 4e de couverture, devait être réalisée à partir du fait divers suivant lu dans la presse :
Son chiot est refusé dans l’avion, elle le noie dans les toilettes de l’aéroport.
La bande dessinée alternera une case muette et une case avec du texte.”

J’ai fait ça à l’Atelier Beaux-arts Gauthey avec Bearboz, Chichile, Chouba, Fleur, J Xavier, Ptitdav et d’autres gens chouettes que je remercie au passage (en plus des méga potes cools qui sont venus m’abreuver, me nourrir et surtout m’encourager). C’était une super cool expérience, on a bien rigolé et même que l’année prochaine peut-être que je reparticiperai. En attendant, voici la BD que j’ai pondue :

Camill-01

Camill-02

Continuer la lecture de 24 heures de la bande dessinée